Nos liens favoris !Mon BLOBVotre avis nous intéresse !

Présentation de ACR






 
Accueil/Les dossiers/BLOG/

Résultats par page : 5 | 10 | 20 | 50  

 Aller à la page << 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 >>

 BLOG

Dimanche Beat Kappler l'a dit
La soupe est pleine est une émission sympathique de la Première de la Radio Suisse Romande. Ce dimanche Beat Kappler, éditorialiste, économiste, suisse allemand lucide et engagé, auteur de billets de réflexion a oser dire:
Ospel de l'UBS est une marionnette. Il l'a répété deux fois et a justifié son affirmation par le manque de sens des responsabilités de ce big boss de l'UBS
Samedi La Banque Nationale Suisse, 3 soleils
Pendant que la Société Générale perd 8 milliards de francs suisses, la BNS engrange 8 milliards grâce à la vente de son or. Merci grand-papa et grand-maman. Jusqu'en 1960 les Helvètes se sont serré la ceinture. Il est encore juste d'avoir en or métal, une garantie pour les papiers émis. Le virtuel n'existait pas encore....
Vendredi Rigolade à la Société Générale
Jérôme Kerviel a fait des heureux en distribuant 5 milliards d'Euros à des inconnus. Si la Société Générale a perdu ces milliards, en toute logique, quelqu'un les a gagnés? Où sont ces heureux gagnants? Qui sont ces heureux gagnants? Vous ne le saurez jamais car ces milliards n'existaient pas. Ce sont des écritures sur des comptes. Nous sommes en plein délire dans Matrix.
JEUDI Davos est isolé du monde
Quatre jours de débats qui année après année lancent de la poudre aux yeux. Toutefois, dans le genre des cirques politiques le WEF est encore la manifestation la plus performante et la moins débile. Combien de conférences internationales ne servent à rien si ce n'est à faire se rencontrer des profiteurs, nouveaux rois, pour des gens serviles et égoïstes...
Mercredi Tout n'est pas un progrès
Depuis l'invention du Macadam et du pneumatique Michelin, le confort et la vitesse ont été en constante progression sur nos routes. Le cerveau des automobilistes, lui ne suit pas. Il faut brider les chauffeurs pour éviter les comportements débiles sur les routes. Ce n'est pas le bon choix... on le sait!
Mardi La voiture du peuple???
Ce scénario nous rappelle déjà quelque chose. Espèrons que la même catastrophe ne frappe pas la planète encore une fois. Ou pire, le mal sera encore plus grave, toute la terre sera transformée en lieu de mort.
Le président de Tata, Ratan Tata, a présenté son modèle surnommé "voiture du peuple" lors du salon automobile de New Delhi. Il a précisé qu'il serait commercialisée d'ici la fin de l'année en Inde au prix de 100.000 roupies (1.700 euros), soit 50% en dessous du tarif de la voiture la moins chère actuellement sur le marché, un modèle de Maruti Suzuki vieux de 25 ans. La Nano est une cinq portes aux lignes courbes propulsée par un moteur de 624 cm3.
"Laissez-moi vous dire, à vous et aux critiques, que la voiture que nous avons conçue respectera toutes les normes de sécurité et toutes les règles internationales en matière environnementale", a déclaré Ratan Tata.
Lundi Ecologie, cohérence svp?
La population suisse, 7 millions, représente le 0,2% d'influence sur le plan mondial. Une place bien plus grande nous est offerte sur le plan de la visibilité grâce à Genève. Cette carte importante nous donne aussi une responsabilité. Nos gestes, nos comportements peuvent être des modèles d'inspiration pour d'autres régions. Nous pensons être les champions de la récupération. Nous pouvons faire mieux encore. Boycottons les sacs en plastic mais voilà, il faut y mettre du sien. Prendre son sac durable avec soi. Vous portez un mobile. Vous pouvez porter un sac à commission?
Dimanche Kenya lieu de vacances
Une décharge de Nairobi s'étend sur 12 hectares et empoisonne la vie d'un million de personnes. C'est le quart de la population de cette agglomération qui est atteinte ainsi, dans sa santé.
C'est l'une des plus grosses poubelles de l'Afrique. Cette décharge répond au doux nom de Dandora.
Il serait temps de faire un effort d'éducation, il ne faut pas avoir peur des mots. Au lieu de mettre des taxes chez nous soyons actifs où les enjeux sont importants. Mais l'Afrique c'est loin et de quel droit est-ce que nous donnerions des indications à des Noirs sans réveiller un soupçon de racisme.
Samedi Vous pouvez influencer l'économie
Réduisez votre consommation. Investissez dans un jardin et soyez plus proche de la nature et jouissez de tout ce qui est offert: la forêt, les balades, la course à pied, la marche dans la campagne, le sac à dos et les grillades au feu de bois. Les scouts fêtent 100 ans, il y a encore des idées à prendre même si c'est facile de dire que c'est ringard.
Vendredi Nous surfons sur la vague
La claque est pour demain. La Suisse a des moyens mais au lieu d'investir dans la recherche et la formation, au lieu de donner des moyens à la recherche appliquée, nous discutons de nos petits bobos. Nous trouvons toujours des excuses pour éviter le concret. Nous nous inventons des problèmes et de nouvelles taxes et de nouvelles lois. Un exemple simple...
Jeudi La politique manque d'idées
Avec le débat sur les moutons noirs nous avons pu découvrir que Couchepin, Micheline n'avaient pas grandes idées. L'un parle de fachos et l'autre d'affiches nauséabondes. A cette position est-ce que des Conseillers fédéraux doivent tomber dans ces pièges? Franchement moins de gamineries dans les discours. Nos élus sont au niveau des séries tv que je ne regarde jamais.
Mercredi Peur? Non mais faites des réserves
Un broker entre dans le top 100 des grandes fortunes avec 17 milliards de dollars de prime en une année. S'il avait fait perdre à ses clients où serait-il classé? Et cet argent où a-t-il été volé? A d'autres clients. Vous avez beau changer l'étiquette du prix d'un kilo de patates, la quantité de patates ne change pas. C'est la simple vérité.
Mardi La frime économique
Plus du 30% de la masse monétaire est contrôlées par des fonds de placement et les fonds c'est personne. Les Etats créent aussi des Fonds et c'est encore 30% contrôlés par quelques brokers et des ordinateurs. 30% sont dans le Private Equity, 1000 personnes qui contrôlent le 30% via des conseillers financiers. A la fin c'est quelques milliers de personnes qui font et défont les cours de la bourse. C'est un vrai Monopoly mais quand le crash des crash va arriver bonjour les dégats.
Lundi Système économique la frime
Le monde était simple avant l'industrialisation. Il avait les limites d'une journée à cheval et on ne connaissait pas les malheurs de la planète. Mal soignés, mal nourris dans une nature méconnue les Hommes regardaient vers des dieux qu'ils inventaient selon leurs besoins. Les Hindous ont de centaines de dieux et déesses, les Chrétiens ont leurs saints, les Musulmans leurs martyrs et des prophètes comme les Juifs. Sans aller chercher en Amérique latine ou chez les Peaux-Rouges toute cette pacotille n'apporte pas le bon sens au quotidien
Dimanche Les préceptes de la Croix-Rouge
Une valeur sûre. Un programme complet. Une feuille de route parfaite. C'est trop simple pour être simplement partagé avec bon sens. Au lieu de se lancer dans un Objectif du Millénaire pour le développement, si les dirigeants, les institutions, les peuples faisaient leur les précepte de la Croix-Rouge, les défis de l'humanité seraient en bonne voie.C'est trop simple...
Samedi Oû sont les nouveaux philosophes
Nous tournons sur des maîtres à penser d'il y a 2000 ans. Nous puisons dans des courants positifs vieux de 20 siècles et nous nous émerveillons de l'universalité de certains penseurs, leaders bénéfiques et autres esprits constructifs. Si le XXe siècle a été la période de tous les développements et de toutes les horreurs, je ne vois qu'un homme qui domine par ses idées et leurs applications. C'est Henri Dunant et la Croix-Rouge. Alors que la Chine, les Indes, le Japon adoptent sans difficultés toute la portée de cette Institution universelle, nous laissons les Américains envenimer le débat en sapant la portée du symbole. Il nous appartient de résister à cet esprit de nul. Non au nouveau symbole insipide et coupé de son histoire.
Vendredi Parlons encore d'écologie
Tout le monde sait. Tout le monde est d'accord sur le fond. Tout le monde y va de sa théorie. Mais, concrètement on fonce dans le mur. Les Indes veulent produire une voiture à 3000 balles ainsi toute l'Asie va s'auto-détruire, s'auto-asphyxier, s'auto-consommer. Génial alors qu'il faudrait éviter à ces peuples de marcher dans nos traces, nous continuons de leurs imposer nos modèles. J'ai des solutions simples et logiques. La solution appartient aux peuples de bons sens.
Jeudi Zambie, Mali, RDC, Namibie...
Des pays riches en minerais, or, cuivre, fer,platine,uranium et diamants Tout pour plaîre et s'attirer les faveurs du Nord et pourtant leurs populations sont dans le besoin, voire victimes de structures qui se dégradent. Par exemple le Congo avait une ligne de chemin de fer, des routes, un début de réseau électrique. Aujourd'hui, il n'y a plus de train, les routes deviennent pistes, l'électricité c'est 3 heures par jour. Avec tous le savoir économique, les outils de gestion et les moyens de communication, comment se fait-il que le peuple se laisse berner par ses dirigeants à la solde des grands groupes économiques? Et si, comme l'espère la DDC, la solution venait de la jeunesse d'ici et de là-bas? Tout espoir n'est pas vain si on travaille avec la nouvelle génération. Investissons dans le savoir. La solution viendra peut-être de l'ordinateur portable à 100 Euros. C'est un jeune Suisse qui en a fait le design.
Mercredi Algérie, Angola, Nigéria
Trois pays africains riches en pétrole mais leur économie ne décolle pas vraiment et leurs systèmes politiques ont beaucoup à faire. La vivacité de la bourse, les crises boursières à répétition, l'information instantanée font que nous oublions les rythmes naturels. Il faut 20 ans pour une nouvelle génération et les mentalités ne sont pas mise à zéro avec un cerveau neuf et plein de qualité...
Mardi Dur de battre la campagne
En période électorale, les candidats sont en balade. Ils poussent aussi la ballade des gens heureux. C'est magnifique toute cette écoute et ces petits discours très personnels. Personne n'est dupe. C'est le jeu. Sur Fribourg, 70 candidats pour 7 places. Le compte est bon. La démocratie fonctionne encore mais les avides de pouvoir sont autant à gauche qu'à droite.
Lundi Enfin une mesure simple à Berne
A l'avenir, l'Office Suisse d'Expansion Economique OSEC regroupera dès 2008 tous les programme de la Confédération pour la promotion des investissements dans les pays en développement, la promotion économique en place dans le reste du monde. Différents outils de promotion économique seront ainsi sous le même toit.
Dimanche Questions fermées
Vous êtes candidats aux élections nationales et vous recevez questionnaire sur questionnaire mais les questions originales sont toujours les mêmes. Une imagination débordante, canalisée entre deux murs d'autoroute. Du genre: Etes-vous pour au contre la construction des minarets. Selon l'angle d'approche, la réponse ne peut être aussi simple. Oui, vous êtes large d'esprit. Non vous êtes peureux voire raciste.
Samedi Les coûts de la santé plombent la vie
Il faut plus de vie dans la vie mais pas une vie plus longue. Quel bonheur d'être grabataire dans un EMS de luxe. Cette vision de la fin de la vie, quelle tristesse. Nos vieux meurent seuls, sans tendresse mais dans le luxe. En plus, certains ont vraiment vécus comme des esclaves du système. Il faut faire des choix de société qui soit un choix plus humain.
Vendredi La recherche plus 6%
La question de l'augmentation du budget discuté par les Chambres montre combien nos élus à Berne sont gamins et futiles. Les clans se sont formés sur 4, 6 ou 8 %. C'est 6% qui l'a emporté. Cette façon de faire est vraiment une approche puérile. On choisit le chiffre du milieu qui est peut-être le bon mais qui peut aussi être faux 2 fois. Soit c'est pas assez, ou c'est trop. Mais comme par hasard c'est le bon choix helvétique.
Jeudi A l'exemple de Coop, le brouillard
Naturaplan, Naturaline, Oecoplan, Max Havelaar, Naturafarm, ProsSpecieRara, Slow Food, Pro Montagna et ajoutons Pro Connerie. Si Coop a besoin de 8 labels pour affirmer son intérêt pour l'écologie et l'économie équitable, il y a problème. C'est pas clair ou c'est inutile. Uniquement d'imprimer tous ces labels et de communiquer pour les faire connaître, ce n'est pas écologique.
Mercredi Equitable ou bordel économique?
Je comprends que chaque société tente d'attirer les gogos. La concurrence est ouverte. Mais des sociétés comme Coop ou Migros veulent se la jouer meilleure que les autres. Coop a seulement 8 labels pour crier son intérêt pour le business durable, équitable et écologique. Est-ce que c'est la jungle des logos?
Mardi La Formation ou l'Education
Après 40, on lit que les enfants de la génération hippy ont été sacrifiés par le laxisme de leurs parents. C'est peut-être vrai mais c'est aussi inquiétant de penser que l'environnement de ces familles n'aurait servi à rien.
L'Homme est fait pour vivre en société. Il y est contraint par certaines réalités physiques. Il y a le matériel génétique et il y a ce qu'on fait avec ce matériel, cette matière première mais...
Lundi Le carburant vert, la frime
La guerre du pétrole a commencé mais les forces ne sont pas investies dans la recherche mais dans les armes et la bourse. Pendant ce temps, nous poursuivons la destruction d'une matière première magique. Quand le temps des regrets sera venu, nos enfants seront bien tristes de mesurer le poids de notre connerie et de notre inconsciences. Il faut agir maintenant. D'autres sources d'énergies existent comme l'hydrogène.
Dimanche L'Ensauvagement
Un drôle de mot qui est aussi le titre d'un livre inquiétant qui parle d'un retour possible de la barbarie au XXIe siècle. Par Thérèse Delpech, édition Grasset.
Si l'Europe est en paix depuis plus de 60 ans maintenant. Il ne faut pas oublier les charniers sur lesquels elle est construite. Soljenitsyne a déclaré Si la leçon globale du XXe siècle ne sert pas de vaccin, l'immense ouragan pourrait bien se renouveler dans sa totalité. C'est inquiétant mais la thèse de Thérèse Delpech est encore plus inquiétante. Soyons vigilants.
Samedi Sauvez la planète!
Les Nations Unies ont lancé un jeu en ligne STOP Disaster. C'est un outil pédagogique qui ne va pas changer le monde mais qui va permettre une sensibilisation ludique des jeunes. Encore les jeunes.
Vous pouvez jouer en ligne www.stopdisastersgame.org
en même temps, vous allez développer votre anglais.

Vendredi J'ai mangé avec Micheline...
Ce 14, la DDC présentait à Genève, les lauréats du projet Jeunesse et développement, saisir cette chance maintenant! Une journée sympathique, un enthousiasme chez les jeunes qui va faire tache d'huile. Du sérieux, du concret, qui oblige les aînés à être meilleurs,... encore. Le Matin a fait une photo et relaté la journée en 6 lignes.
Jeudi Toujours ZURICH...
C'est une loi physique, les corps les plus gros ont la force d'attraction la plus grande. Mais dans les questions de population, de transports, de confort, l'attractivité des grands centres urbains doit-elle être une règle absolue? Le bon sens dit non. Mais la paresse des décideurs fait pencher pour le oui. C'est ainsi que les problèmes grandissent aussi.
Mercredi Un jour après...
Laura était avec George, tous deux émus au coeur de New York. Certes la tragédie du 11 septembre 2001 nous a frappés, surtout par son côté spectaculaire et parce que l'Amérique s'est retrouvée vulnérable face à un grain de sable. Nos certitudes ont été ébranlées. C'est ce côté spectaculaire et bricolé qui nous a frappés. Les 2749 morts dans les tours, c'est somme toute quotidien... Un mort made in USA vaut-il plus qu'un enfant du Darfour?
Mardi Ecrit en 2003 et toujours actuel ???
L’arnaque du 2e pilier continue
Nos élus qui ont 30 ans de retard dans leurs analyses, nous présentent comme une victoire l’extension du 2e pilier aux bas salaires. C’est une erreur économique, la preuve : tout le débat actuel sur la baisse des rentes et le déplacement projeté de l’âge de la retraite.
Depuis 4 ans, politiciens et professeurs réunis nous annoncent la reprise économique pour l’automne. Je peux vous dire que nous entrons en récession et qu’il faudra se battre pour augmenter notre productivité, si nous ne voulons pas descendre aux enfers. Il suffit de lire quelques bons journaux étrangers pour le comprendre. Nos principaux clients, l’Allemagne, les USA, le Japon, l’Europe,… sont aussi en difficulté.

En 2007, la reprise est là, mais à quel prix? Toujours plus de malades, de déprimés et de candidats à l'asile.
Assurer sa vieillesse, oui mais quelle vieillesse? Dans un monde de fous, de reclus et d'égoïstes frustrés?

Lundi Nous sommes tous paysans
Le plus beau métier du monde, nourrir l’humanité, est devenu un problème. Problème de surproduction, problème de distribution, problème de concurrence, problème même d’appauvrissement d’autres paysans dans le tiers-monde… et si le problème était éthique et philosophique ?
La vie sociale c’est certainement développée avec l’invention du feu, du foyer, 650'000 ans avant Jésus-Christ. Mais il faut noter que l’abri (maison autre qu’une grotte naturelle) doit dater d’environ deux millions d’années. L’outil, lui est antérieur encore à l’habitat puisqu’il date de trois millions d’années environ.
L’agriculture, par contre, aurait moins de 12'000 ans d’existence.
Dimanche En parlant d'agriculture
Evoluer ou disparaître ?
Le nombre d’exploitations agricoles diminuent mais le terrain réservé à l’agriculture, à l’élevage et à la sylviculture est toujours très important en Suisse. Terres cultivées et alpages occupent plus d’un million et demi d’hectares. Nos forêts doublent encore cette surface. La Suisse est donc un pays vert. La surface bétonnée et goudronnée ne couvre qu’un peu plus que l’étendue du canton de Thurgovie. Les principaux problèmes rencontrés par nos agriculteurs ne sont donc pas l’espace et les difficultés climatiques.
Le problème est économique, nos coûts de production sont trop élevés et les raisons sont multiples : législation contraignante, entraves administratives, manque de souplesse pour permettre des expériences nouvelles et absences d’esprit associatif sur des réalisations concrètes. Pourtant la Suisse est née de la volonté de bergers et de pâtres qui ont voulu décider de leurs libertés.
Samedi CFF, des bénéfices???
Le boss des CFF Meyer, gagne plus que son patron le Conseiller fédéral. C'est à la fois injustifié et compréhensible. Quand on voit l'absence de Moritz le socialiste-caviar on peut comprendre cet état de fait.
Le patron des CFF gagne plus que le directeur des métros de New York. Là, c'est un scandale. Nos grands fonctionnaires fédéraux sont trop payés. Leur job est à la proportion du pays. La Suisse n'est pas un quartier de New York et en plus les risques à ces postes sont très faibles. Il faut revoir la copie.
Vendredi Pas simples, les problèmes mondiaux
Suisse attractive, loft-église, social gauche-caviar, tout mettre sur le dos de la collectivité, sans s'engager personnellement. Trop facile et lâche.

Les deux tiers de l’humanité sont dans la misère et le bonheur de notre pays peut paraître provoquant. Même nos gauchistes attardés et nos syndicalistes sont riches. Nos chiens et nos chats bouffent 500 millions de produits et de soins par an. Ca c’est un vrai scandale !
Les églises occupées c’est beau, mais nous ne sommes plus au Moyen Age. Nous attendons tout de nos Autorités mais nous voulons aussi leur dire comment agir. Nous leur avons donné notre confiance, le pouvoir de nous représenter. Notre droit c’est de leur enlever ce pouvoir aux prochaines élections mais nous ne pouvons pas leur dicter le non respect de la loi. Comme il n’est pas possible de combiner une roue lisse avec des roues dentées, il n’est pas possible de changer les lois selon l’humeur de quelques citoyens. Par contre, personne n’est empêché de faire le bien à titre personnel. Je ne peux pas supporter la misère du monde. Je ne demande pas à mon voisin d’être généreux à ma place et je ne dis pas à nos Autorités comment appliquer la loi. Que les personnes qui soutiennent les occupants des églises prennent ces égarés sous leur protection.
Jeudi Vert de gris, vert de rage
Gris-vert c'était l'Helvétie. Vert de rage c'est la Suisse d'aujourd'hui. L'homme sait qu'il sait. Il est autonome dans son monde environnant. Il réfléchit et agit pour modifier son univers. C'est le résultat logique et cohérent de son évolution. Analyser, étudier, modifier, intervenir, dans un processus itératif, est l'essence même de l'homo sapiens sapiens. Le écolos sont bloqués sur des schémas du passé. Dans leur combat perdu, ils portent une lourde responsabilité. Ils sont les alibis des profiteurs et souvent un simple luxe de pays nantis. Leur jalousie crasse, méchante, n'apporte rien si ce n'est de nourrir les petits copains qui s'imposent comme un droit naturel divin.



Mercredi Des idées encore des idées
En politique, certes la réflexion est importante mais il faut aussi privilégier l'action. ILS NE SAVAIENT PAS QUE C'ETAIT IMPOSSIBLE, ALORS ILS L'ONT FAIT. Mark Twain
Le consensus est une qualité helvétique mais c'est souvent l'échappatoire pour les politiciens. Tout change et tout va plus vite mais en politique suisse la lenteur a été érigée en qualité. Ce n'est pas toujours une bonne solution de prendre son temps, tout le temps...
Mardi Ca va changer???
Vision suisse, misères et limites de la politique helvétique : Le temps est venu de changer la formule magique qui gère notre politique nationale. De magique, il n’y a que le nom. Un consensus - Tout le monde il est bon, tout le monde il est gentil - n’est pas toujours la meilleure solution. Personne ne prend de risques. Personne n’est responsable des boulettes. Malgré des moyens supérieurs à ceux de nos voisins, les résultats de nos choix et de nos actions ne sont pas meilleurs. Loin de là.
Il est facile de taper à gauche, à droite, au centre. Sur le site www.invention.ch nous avons déjà parlé de Swissmetro en 1996 et je suis le projet depuis 1986. Nos politiciens, eux, n’y ont jamais cru. Aujourd’hui, nous payons en Suisse la médiocrité des résultats de nos chefs, les meilleurs par défaut. De nouveaux pays émergent. Nous allons « être mal ».
Lundi Vision ou illusion?
La belle illusion Croire que tout le monde se comprend parce que nous employons les mêmes mots. Le champ des découvertes a explosé au siècle passé. L’encyclopédie est condamnée à demeurer incomplète pour tenir dans nos bibliothèques. D’ailleurs, qui veut encore d’une encyclopédie sur papier quand deux galettes et Internet font l’affaire ? Nos schémas de penser, eux malheureusement, n’ont pas évolués. Socrate, dans les rues d’Athènes il y a 2500 ans, proposait déjà des réponses à nos problèmes de société avancée. Il progressait par questionnement.
Dimanche Nain de jardin et leader....suite...
L'image de la Suisse est bonne, même excellente, et ce n'est pas seulement le fruit de notre volonté et de notre travail. Historiquement nous n'avons pas d'ennemis. Quand notre image est égratignée, c'est encore à travers l'un de nos symboles porteurs: les banques.
La Suisse occupe les meilleures places dans les comparaisons mondiales et les statistiques sont souvent à son avantage. Notre présence mondiale ne doit rien à notre taille physique. Notre image est bien faite mais pas surfaite. C'est le fruit d'un long processus historique dont nous ne sommes par toujours conscients. Ce capital n'est pas exploité à sa vraie valeur et jusqu'il y a peu, il était de bon ton de ne pas être trop helvétique. Les concepts changent aussi en Suisse, la Croix fédérale est également à la mode chez nous.
Samedi Café du commerce
15 copains soixante-huitards le temps d'une soirée entre gastronomie et bonnes bouteilles échangent sur le monde. Un directeur de banque, un directeur d'école, un journaliste économique, un conseiller national, un chercher d'une multinationale, quelques indépendants, deux employés d'administration des patrons de pme,... une grande sympathie et une grande franchise... curieux lire la suite...?
Vendredi La vérité qui dérange
Le discours écologique n’est pas nouveau. Al Gore, ancien vice-président des USA pendant huit ans, donne du poids aux thèses vertes. Engagement sincère, regret tardif ou jeu politique pour soigner son ego bafoué ? Il y a 20 ans, la mort des forêts en Europe était inéluctable. Aujourd’hui, plus personne n’en parle.

Une observation relevée à coup de statistiques fait passer le combat contre le réchauffement planétaire pour une urgence. L’Homme est-il vraiment responsable de l’accélération de ce réchauffement ? Est-ce que l’équilibre avec des conditions climatiques idéales est possible et naturel ? Nos rêves et nos croyances peuvent nous tromper. Est-ce que la Terre a vraiment besoin de nous ? Notre humanité déplorable mérite-t-elle l’immortalité ? Que représentons-nous face aux 13 ou 14 milliards d’années qui nous séparent du Big Bang ?
Jeudi Romandie ou Suisse occidentale???
La Suisse occidentale, c'est une idée des fonctionnaires. Personne ne sait où c'est. La Romandie c'est trop fort pour une administration. Il y a un petit côté identité rebelle. Et pourtant, c'est avec des caractères forts que la Suisse peut gagner. Si la souplesse, la flexibilité, d'adaptation au changement sont des qualités importantes, les racines c'est basic. Sur nos billets de banques il y a toujours nos quatre langues, c'est rassurant cette pérennité. Mais il faut faire preuve de réalisme, le romanche est anecdotique. Le sujet des langues apparaît comme sensible depuis 10 ans. En fait, ce problème cache une autre réalité. La Suisse centrale, la Suisse orientale développent l'usage d'une langue parlée, très vivante, le Switzertütsch. C'est très sympathique mais les jeunes alémaniques se trouvent en position de faiblesse face à leur culture germanique. Actuellement, les Allemands débarquent dans le triangle d'or, sont mal acceptés, mais ils prennent des postes clés. Le syndrome Swissair-Swiss n'a pas encore produit tous ses ravages.
Mercredi De l'action pas des intentions
La Suisse est un pays merveilleux, génial, un modèle pour le monde entier. Nous ne sommes pas bons, nous sommes simplement excellents. Nous prenons le temps de causer de tout et de rien. Nous voulons tout et nous sommes critiques face à toute chose, intérieure comme extérieure. Notre façon d’intégrer le consensus dans les débats fait de nous des êtres vraiment uniques. Nous sommes forts en mécanique. Nous sommes forts en chocolat.
Au mètre carré, nous détenons le record de Prix Nobel. Si je cherche un peu, j’en trouve un dans mon jardin.
Mardi La religion hors du champ politique
Platon avait déjà écarté la religion de la gestion des affaires de l'Etat même si les dieux grecs étaient sympathiques et à l'image de la vie publique. Depuis la plus haute Antiquité, il y a toujours eu des profiteurs pour exploiter la crédulité des peuples de moutons. Dans le pouvoir, il y a ceux qui l'ont et ceux qui le subissent.
Lundi Subprime, le boulet américain
Il ne se passe pas de mois sans que les milieux financiers et boursiers ne vous inventent pas un nouveau produit pour spéculer. Il n'y a aucune transparence. Les Fonds contrôlent le 30 % de la finance mondiale et les Fonds c'est personne. Maintenant des Etats créent également des fonds et ils contrôlent aussi 30 % de la masse financière...
Dimanche Dindons made in USA
La dinde est le plat préféré des Américains pour marquer une fête de la reconnaissance. On le comprend aisément, leur gourvernement prend le reste du monde pour des dindons et ce n'est pas une farce. Triste réalité au quotidien. Le pays le plus pollueur de la planète donne des leçons et imposent sa gestion. Tous nous passons à la caisse...
 Aller à la page << 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 >>