Nos liens favoris !Mon BLOBVotre avis nous intéresse !

Présentation de ACR






 
Accueil/Les dossiers/BLOG/

Résultats par page : 5 | 10 | 20 | 50  

 Aller à la page << 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 >>

 BLOG

Vendredi J'ai mangé avec Micheline...
Ce 14, la DDC présentait à Genève, les lauréats du projet Jeunesse et développement, saisir cette chance maintenant! Une journée sympathique, un enthousiasme chez les jeunes qui va faire tache d'huile. Du sérieux, du concret, qui oblige les aînés à être meilleurs,... encore. Le Matin a fait une photo et relaté la journée en 6 lignes.
Jeudi Toujours ZURICH...
C'est une loi physique, les corps les plus gros ont la force d'attraction la plus grande. Mais dans les questions de population, de transports, de confort, l'attractivité des grands centres urbains doit-elle être une règle absolue? Le bon sens dit non. Mais la paresse des décideurs fait pencher pour le oui. C'est ainsi que les problèmes grandissent aussi.
Mercredi Un jour après...
Laura était avec George, tous deux émus au coeur de New York. Certes la tragédie du 11 septembre 2001 nous a frappés, surtout par son côté spectaculaire et parce que l'Amérique s'est retrouvée vulnérable face à un grain de sable. Nos certitudes ont été ébranlées. C'est ce côté spectaculaire et bricolé qui nous a frappés. Les 2749 morts dans les tours, c'est somme toute quotidien... Un mort made in USA vaut-il plus qu'un enfant du Darfour?
Mardi Ecrit en 2003 et toujours actuel ???
L’arnaque du 2e pilier continue
Nos élus qui ont 30 ans de retard dans leurs analyses, nous présentent comme une victoire l’extension du 2e pilier aux bas salaires. C’est une erreur économique, la preuve : tout le débat actuel sur la baisse des rentes et le déplacement projeté de l’âge de la retraite.
Depuis 4 ans, politiciens et professeurs réunis nous annoncent la reprise économique pour l’automne. Je peux vous dire que nous entrons en récession et qu’il faudra se battre pour augmenter notre productivité, si nous ne voulons pas descendre aux enfers. Il suffit de lire quelques bons journaux étrangers pour le comprendre. Nos principaux clients, l’Allemagne, les USA, le Japon, l’Europe,… sont aussi en difficulté.

En 2007, la reprise est là, mais à quel prix? Toujours plus de malades, de déprimés et de candidats à l'asile.
Assurer sa vieillesse, oui mais quelle vieillesse? Dans un monde de fous, de reclus et d'égoïstes frustrés?

Lundi Nous sommes tous paysans
Le plus beau métier du monde, nourrir l’humanité, est devenu un problème. Problème de surproduction, problème de distribution, problème de concurrence, problème même d’appauvrissement d’autres paysans dans le tiers-monde… et si le problème était éthique et philosophique ?
La vie sociale c’est certainement développée avec l’invention du feu, du foyer, 650'000 ans avant Jésus-Christ. Mais il faut noter que l’abri (maison autre qu’une grotte naturelle) doit dater d’environ deux millions d’années. L’outil, lui est antérieur encore à l’habitat puisqu’il date de trois millions d’années environ.
L’agriculture, par contre, aurait moins de 12'000 ans d’existence.
Dimanche En parlant d'agriculture
Evoluer ou disparaître ?
Le nombre d’exploitations agricoles diminuent mais le terrain réservé à l’agriculture, à l’élevage et à la sylviculture est toujours très important en Suisse. Terres cultivées et alpages occupent plus d’un million et demi d’hectares. Nos forêts doublent encore cette surface. La Suisse est donc un pays vert. La surface bétonnée et goudronnée ne couvre qu’un peu plus que l’étendue du canton de Thurgovie. Les principaux problèmes rencontrés par nos agriculteurs ne sont donc pas l’espace et les difficultés climatiques.
Le problème est économique, nos coûts de production sont trop élevés et les raisons sont multiples : législation contraignante, entraves administratives, manque de souplesse pour permettre des expériences nouvelles et absences d’esprit associatif sur des réalisations concrètes. Pourtant la Suisse est née de la volonté de bergers et de pâtres qui ont voulu décider de leurs libertés.
Samedi CFF, des bénéfices???
Le boss des CFF Meyer, gagne plus que son patron le Conseiller fédéral. C'est à la fois injustifié et compréhensible. Quand on voit l'absence de Moritz le socialiste-caviar on peut comprendre cet état de fait.
Le patron des CFF gagne plus que le directeur des métros de New York. Là, c'est un scandale. Nos grands fonctionnaires fédéraux sont trop payés. Leur job est à la proportion du pays. La Suisse n'est pas un quartier de New York et en plus les risques à ces postes sont très faibles. Il faut revoir la copie.
Vendredi Pas simples, les problèmes mondiaux
Suisse attractive, loft-église, social gauche-caviar, tout mettre sur le dos de la collectivité, sans s'engager personnellement. Trop facile et lâche.

Les deux tiers de l’humanité sont dans la misère et le bonheur de notre pays peut paraître provoquant. Même nos gauchistes attardés et nos syndicalistes sont riches. Nos chiens et nos chats bouffent 500 millions de produits et de soins par an. Ca c’est un vrai scandale !
Les églises occupées c’est beau, mais nous ne sommes plus au Moyen Age. Nous attendons tout de nos Autorités mais nous voulons aussi leur dire comment agir. Nous leur avons donné notre confiance, le pouvoir de nous représenter. Notre droit c’est de leur enlever ce pouvoir aux prochaines élections mais nous ne pouvons pas leur dicter le non respect de la loi. Comme il n’est pas possible de combiner une roue lisse avec des roues dentées, il n’est pas possible de changer les lois selon l’humeur de quelques citoyens. Par contre, personne n’est empêché de faire le bien à titre personnel. Je ne peux pas supporter la misère du monde. Je ne demande pas à mon voisin d’être généreux à ma place et je ne dis pas à nos Autorités comment appliquer la loi. Que les personnes qui soutiennent les occupants des églises prennent ces égarés sous leur protection.
Jeudi Vert de gris, vert de rage
Gris-vert c'était l'Helvétie. Vert de rage c'est la Suisse d'aujourd'hui. L'homme sait qu'il sait. Il est autonome dans son monde environnant. Il réfléchit et agit pour modifier son univers. C'est le résultat logique et cohérent de son évolution. Analyser, étudier, modifier, intervenir, dans un processus itératif, est l'essence même de l'homo sapiens sapiens. Le écolos sont bloqués sur des schémas du passé. Dans leur combat perdu, ils portent une lourde responsabilité. Ils sont les alibis des profiteurs et souvent un simple luxe de pays nantis. Leur jalousie crasse, méchante, n'apporte rien si ce n'est de nourrir les petits copains qui s'imposent comme un droit naturel divin.



Mercredi Des idées encore des idées
En politique, certes la réflexion est importante mais il faut aussi privilégier l'action. ILS NE SAVAIENT PAS QUE C'ETAIT IMPOSSIBLE, ALORS ILS L'ONT FAIT. Mark Twain
Le consensus est une qualité helvétique mais c'est souvent l'échappatoire pour les politiciens. Tout change et tout va plus vite mais en politique suisse la lenteur a été érigée en qualité. Ce n'est pas toujours une bonne solution de prendre son temps, tout le temps...
 Aller à la page << 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 >>