Nos liens favoris !Mon BLOBVotre avis nous intéresse !

Présentation de ACR






 
Accueil/Les dossiers/BLOG/

Résultats par page : 5 | 10 | 20 | 50  

 Aller à la page << 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 BLOG

Samedi CFF, des bénéfices???
Le boss des CFF Meyer, gagne plus que son patron le Conseiller fédéral. C'est à la fois injustifié et compréhensible. Quand on voit l'absence de Moritz le socialiste-caviar on peut comprendre cet état de fait.
Le patron des CFF gagne plus que le directeur des métros de New York. Là, c'est un scandale. Nos grands fonctionnaires fédéraux sont trop payés. Leur job est à la proportion du pays. La Suisse n'est pas un quartier de New York et en plus les risques à ces postes sont très faibles. Il faut revoir la copie.
Vendredi Pas simples, les problèmes mondiaux
Suisse attractive, loft-église, social gauche-caviar, tout mettre sur le dos de la collectivité, sans s'engager personnellement. Trop facile et lâche.

Les deux tiers de l’humanité sont dans la misère et le bonheur de notre pays peut paraître provoquant. Même nos gauchistes attardés et nos syndicalistes sont riches. Nos chiens et nos chats bouffent 500 millions de produits et de soins par an. Ca c’est un vrai scandale !
Les églises occupées c’est beau, mais nous ne sommes plus au Moyen Age. Nous attendons tout de nos Autorités mais nous voulons aussi leur dire comment agir. Nous leur avons donné notre confiance, le pouvoir de nous représenter. Notre droit c’est de leur enlever ce pouvoir aux prochaines élections mais nous ne pouvons pas leur dicter le non respect de la loi. Comme il n’est pas possible de combiner une roue lisse avec des roues dentées, il n’est pas possible de changer les lois selon l’humeur de quelques citoyens. Par contre, personne n’est empêché de faire le bien à titre personnel. Je ne peux pas supporter la misère du monde. Je ne demande pas à mon voisin d’être généreux à ma place et je ne dis pas à nos Autorités comment appliquer la loi. Que les personnes qui soutiennent les occupants des églises prennent ces égarés sous leur protection.
Jeudi Vert de gris, vert de rage
Gris-vert c'était l'Helvétie. Vert de rage c'est la Suisse d'aujourd'hui. L'homme sait qu'il sait. Il est autonome dans son monde environnant. Il réfléchit et agit pour modifier son univers. C'est le résultat logique et cohérent de son évolution. Analyser, étudier, modifier, intervenir, dans un processus itératif, est l'essence même de l'homo sapiens sapiens. Le écolos sont bloqués sur des schémas du passé. Dans leur combat perdu, ils portent une lourde responsabilité. Ils sont les alibis des profiteurs et souvent un simple luxe de pays nantis. Leur jalousie crasse, méchante, n'apporte rien si ce n'est de nourrir les petits copains qui s'imposent comme un droit naturel divin.



Mercredi Des idées encore des idées
En politique, certes la réflexion est importante mais il faut aussi privilégier l'action. ILS NE SAVAIENT PAS QUE C'ETAIT IMPOSSIBLE, ALORS ILS L'ONT FAIT. Mark Twain
Le consensus est une qualité helvétique mais c'est souvent l'échappatoire pour les politiciens. Tout change et tout va plus vite mais en politique suisse la lenteur a été érigée en qualité. Ce n'est pas toujours une bonne solution de prendre son temps, tout le temps...
Mardi Ca va changer???
Vision suisse, misères et limites de la politique helvétique : Le temps est venu de changer la formule magique qui gère notre politique nationale. De magique, il n’y a que le nom. Un consensus - Tout le monde il est bon, tout le monde il est gentil - n’est pas toujours la meilleure solution. Personne ne prend de risques. Personne n’est responsable des boulettes. Malgré des moyens supérieurs à ceux de nos voisins, les résultats de nos choix et de nos actions ne sont pas meilleurs. Loin de là.
Il est facile de taper à gauche, à droite, au centre. Sur le site www.invention.ch nous avons déjà parlé de Swissmetro en 1996 et je suis le projet depuis 1986. Nos politiciens, eux, n’y ont jamais cru. Aujourd’hui, nous payons en Suisse la médiocrité des résultats de nos chefs, les meilleurs par défaut. De nouveaux pays émergent. Nous allons « être mal ».
Lundi Vision ou illusion?
La belle illusion Croire que tout le monde se comprend parce que nous employons les mêmes mots. Le champ des découvertes a explosé au siècle passé. L’encyclopédie est condamnée à demeurer incomplète pour tenir dans nos bibliothèques. D’ailleurs, qui veut encore d’une encyclopédie sur papier quand deux galettes et Internet font l’affaire ? Nos schémas de penser, eux malheureusement, n’ont pas évolués. Socrate, dans les rues d’Athènes il y a 2500 ans, proposait déjà des réponses à nos problèmes de société avancée. Il progressait par questionnement.
Dimanche Nain de jardin et leader....suite...
L'image de la Suisse est bonne, même excellente, et ce n'est pas seulement le fruit de notre volonté et de notre travail. Historiquement nous n'avons pas d'ennemis. Quand notre image est égratignée, c'est encore à travers l'un de nos symboles porteurs: les banques.
La Suisse occupe les meilleures places dans les comparaisons mondiales et les statistiques sont souvent à son avantage. Notre présence mondiale ne doit rien à notre taille physique. Notre image est bien faite mais pas surfaite. C'est le fruit d'un long processus historique dont nous ne sommes par toujours conscients. Ce capital n'est pas exploité à sa vraie valeur et jusqu'il y a peu, il était de bon ton de ne pas être trop helvétique. Les concepts changent aussi en Suisse, la Croix fédérale est également à la mode chez nous.
Samedi Café du commerce
15 copains soixante-huitards le temps d'une soirée entre gastronomie et bonnes bouteilles échangent sur le monde. Un directeur de banque, un directeur d'école, un journaliste économique, un conseiller national, un chercher d'une multinationale, quelques indépendants, deux employés d'administration des patrons de pme,... une grande sympathie et une grande franchise... curieux lire la suite...?
Vendredi La vérité qui dérange
Le discours écologique n’est pas nouveau. Al Gore, ancien vice-président des USA pendant huit ans, donne du poids aux thèses vertes. Engagement sincère, regret tardif ou jeu politique pour soigner son ego bafoué ? Il y a 20 ans, la mort des forêts en Europe était inéluctable. Aujourd’hui, plus personne n’en parle.

Une observation relevée à coup de statistiques fait passer le combat contre le réchauffement planétaire pour une urgence. L’Homme est-il vraiment responsable de l’accélération de ce réchauffement ? Est-ce que l’équilibre avec des conditions climatiques idéales est possible et naturel ? Nos rêves et nos croyances peuvent nous tromper. Est-ce que la Terre a vraiment besoin de nous ? Notre humanité déplorable mérite-t-elle l’immortalité ? Que représentons-nous face aux 13 ou 14 milliards d’années qui nous séparent du Big Bang ?
Jeudi Romandie ou Suisse occidentale???
La Suisse occidentale, c'est une idée des fonctionnaires. Personne ne sait où c'est. La Romandie c'est trop fort pour une administration. Il y a un petit côté identité rebelle. Et pourtant, c'est avec des caractères forts que la Suisse peut gagner. Si la souplesse, la flexibilité, d'adaptation au changement sont des qualités importantes, les racines c'est basic. Sur nos billets de banques il y a toujours nos quatre langues, c'est rassurant cette pérennité. Mais il faut faire preuve de réalisme, le romanche est anecdotique. Le sujet des langues apparaît comme sensible depuis 10 ans. En fait, ce problème cache une autre réalité. La Suisse centrale, la Suisse orientale développent l'usage d'une langue parlée, très vivante, le Switzertütsch. C'est très sympathique mais les jeunes alémaniques se trouvent en position de faiblesse face à leur culture germanique. Actuellement, les Allemands débarquent dans le triangle d'or, sont mal acceptés, mais ils prennent des postes clés. Le syndrome Swissair-Swiss n'a pas encore produit tous ses ravages.
Mercredi De l'action pas des intentions
La Suisse est un pays merveilleux, génial, un modèle pour le monde entier. Nous ne sommes pas bons, nous sommes simplement excellents. Nous prenons le temps de causer de tout et de rien. Nous voulons tout et nous sommes critiques face à toute chose, intérieure comme extérieure. Notre façon d’intégrer le consensus dans les débats fait de nous des êtres vraiment uniques. Nous sommes forts en mécanique. Nous sommes forts en chocolat.
Au mètre carré, nous détenons le record de Prix Nobel. Si je cherche un peu, j’en trouve un dans mon jardin.
Mardi La religion hors du champ politique
Platon avait déjà écarté la religion de la gestion des affaires de l'Etat même si les dieux grecs étaient sympathiques et à l'image de la vie publique. Depuis la plus haute Antiquité, il y a toujours eu des profiteurs pour exploiter la crédulité des peuples de moutons. Dans le pouvoir, il y a ceux qui l'ont et ceux qui le subissent.
Lundi Subprime, le boulet américain
Il ne se passe pas de mois sans que les milieux financiers et boursiers ne vous inventent pas un nouveau produit pour spéculer. Il n'y a aucune transparence. Les Fonds contrôlent le 30 % de la finance mondiale et les Fonds c'est personne. Maintenant des Etats créent également des fonds et ils contrôlent aussi 30 % de la masse financière...
Dimanche Dindons made in USA
La dinde est le plat préféré des Américains pour marquer une fête de la reconnaissance. On le comprend aisément, leur gourvernement prend le reste du monde pour des dindons et ce n'est pas une farce. Triste réalité au quotidien. Le pays le plus pollueur de la planète donne des leçons et imposent sa gestion. Tous nous passons à la caisse...
Samedi Qui fabrique les leaders?
Un leader n'est pas toujours excellent mais celui qui excelle est un leader dans son champ d'observation. Combien de leaders déclarés ont fait la UNE des magazines puis se sont retrouvés dans la poubelle parce que de simples chiffres avaient changés sur un tableau?
Vendredi L'excellence
Un leader est-il excellent? Dans toutes les cultures, pour le meilleur et pour le pire, il y a toujours eu des leaders, des chefs, des héros. Les cas pathologiques les plus forts sont connus et malheureusement, souvent, ils étaient chefs d'état ou militaires ou les deux à la fois.
Jeudi Un constat à méditer
Une étude de l'organisation economiesuisse le démontre chiffres à l'appui, le 60% du budget de l'Etat est financé par les entreprises et le 20% des contribuables les plus aisés. Ceci prouve que l'esprit de solidarité fonctionne dans notre pays. Il faut cultiver cet état d'esprit et ne pas tuer la poule aux oeufs d'or...
Mercredi Nos 7 sages en promenade
C'était le 5 juillet à Genève, Micheline invitait ses collègues du gouvernement helvétique à visiter son canton et sa ville de Genève. C'est touchant de voir comment ils sourient tous et constamment sur les photos. Donner une image cool c'est sympathique mais derrière ces masques, est-ce qu'il y a des esprits?
Mardi Un patron s'attaque aux gros salaires
Thomas Minder est moins connu que sa marque Trybol, des produits de soins corporels mais il a une idée... sympathique. Il s'attaque aux salaires et bonus exagérés des grands patrons. C'est un sujet qui touche peut de monde mais qui fait parler. Là où sa démarche est moins bonne, c'est qu'il veut une loi...
Lundi Capitalisme autodestructeur?
L'intelligence, la fortune, le pouvoir sont concentrés dans l'hémisphère Nord. Malgré les milliards du pétrole certains états du Sud n'arrivent pas à évoluer sur le chemin de la démocratie, du bien-être partagé et à favoriser le développement de la personne. Pétrole et Droits de l'Homme ne vont pas de paire. Nous sommes conscients...
 Aller à la page << 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>