Nos liens favoris !Mon BLOBVotre avis nous intéresse !

Présentation de ACR






 
Accueil/Les dossiers/BLOG/

Résultats par page : 5 | 10 | 20 | 50  

 Aller à la page << 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 >>

 BLOG

Effets secondaires de la crise mondiale???
Mon correspondant au Maroc, me donne la nouvelle comique, les déclarations originales du directeur du Fond Monétaire International, Dominique Strauss-Kahn. C'était devant plus de 1500 experts internationaux... experts en quoi, au juste? Selon cette réunion, les économies mondiales auraient perdu plus de 30 millions de postes de travail. C'est ce qu'on appelle un effet collatéral. Il faut ajouter ce chiffre aux réalités déjà tristes, les chômeurs et les sans emploi ou les crèves la faim existant avant la crise.
Novartis Daneil Vasella, une bonne vision
Je connais un peu le parcours de Daniel Vasella et par certains aspects son histoire est attachante et sympathique. OK, il gagne 20 millions par an, sans compter les autres petits avantages, avec des spécialités pharmaceutiques... responsables partiellement des coûts de la santé. Ce sera un autre débat... aujourd'hui Daneil a émis une idée généreuse.
Enfin, un financier suisse en prison
Si un jeune de 18 ans casse un automate à boissons pour prendre la recette, il va en prison... et c'est presque normal. Quoique. Ses parents, l'école et la société n'ont pas vraiment fait leur boulot. Par contre dans la finance, les pires escroqueries et les délits d'initiés ne sont que rarement l'objet de procès et de condamnation. Voir le cas Swissair qui est éloquent, sans parler de cas plus récents. Bref Dominique Morax ira en prison ferme.
La Xe crise, vous l'avez vu venir???
La crise, la faute aux médias ?
En 1990, lors du deuxième choc pétrolier, le prix du baril était passé de 16 à 40 $ pour redescendre à 20 $ en 1991. Les économies de nos voisins fléchissaient. Nos exportations baissaient. Depuis, il y a eu d’autres crises dues à la spéculation boursière. Des bulles ont explosé en laissant chaque fois des perdants mais nos économies repartaient. Il y avait de nouveaux consommateurs : Russie, l’Est, la Chine, le Brésil, l’Inde. Aujourd’hui, la crise est différente. Nous le savons bien mais nous avons pris goût au jeu. Nous parlons de développement durable mais nous ne modifions pas notre manière de vivre. Nous voyons dans les énergies renouvelables un moyen de relancer l’économie, comme avant. Notre vision s’arrête-là, nous voulons tous revenir au passé récent : la croissance économique pour nous. Un clic pour la suite
Ingrid Betancourt OU Liliane Bettencourt
Ce pourrait être deux histoires banales qui se croisent et qui font la Une des médias. Une aventure bidon en Colombie, une romance triste à Paris. Le jugement populaire s'y perd en peu, d'épisode en épisode, les scénarios se compliquent, se déglinguent. Triste actualité qui n'a que trop occupé les médias. Pollution.
 Aller à la page << 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 >>