Nos liens favoris !Mon BLOBVotre avis nous intéresse !

Présentation de ACR






 
Accueil/Les dossiers/BLOG/
Mercredi La Formation avec F [24/07/2007]
Avec Jean-Jacques Rousseau, Pestalozzi et notre longue tradition de Collèges dirigés par des religieux redoutables, nous avons acquis un système scolaire de qualité. Malgré 25 méthodes, les résultats ont toujours été cohérents sur le plan national. Etonnant? Pourquoi un résultat global bon du Nord au Sud et de l'Est à l'Ouest?

Depuis le XIXe siècle, nos enseignants, aidés par les Elus et respectés par les familles faisaient partie de l'image de l'Autorité. Dans les villes et les villages, le Syndic, le Curé, l'Instituteur étaient des institutions respectées et les Gendarmes étaient craints. C'est peut-être réactionnaire mais ce modèle simple générait une vision compréhensible du fonctionnement de notre société, la Suisse. Aujourd'hui, nous nous inquiétons de certaines incivilités et nous constatons que les enseignants sont fatigués, stressés car leur autorité ne va plus de fait. Les pédagogues ont voulu s'occuper de l'enseignement, apprendre devait être plaisant et facile. Nous savons que cette vision n'est pas possible. Pendant qu'il est temps redonnons du pouvoir aux enseignants, à tous les niveaux. Se sont des professionnels de la formation et de l'enseignement mais aussi des éducateurs. Ils ne doivent pas refuser ce rôle mais ils doivent avoir les moyens de se faire respecter. Ils ne vont pas se supplanter aux parents mais ils doivent faire avec. Malheureusement, il faut relever que certains parents devraient être obligés de retourner à l'école. Pour conduire une voiture il faut un permis. Pour faire des enfants il ne faut même pas savoir lire et écrire... Qu'est-ce qui est plus important pour une société? Une voiture ou un être humain? Il faut revoir notre échelle des valeurs.