Nos liens favoris !Mon BLOBVotre avis nous intéresse !

Présentation de ACR






 
Accueil/Les dossiers/BLOG/
Jeudi A l'exemple de Coop, le brouillard [25/09/2007]
Naturaplan, Naturaline, Oecoplan, Max Havelaar, Naturafarm, ProsSpecieRara, Slow Food, Pro Montagna et ajoutons Pro Connerie. Si Coop a besoin de 8 labels pour affirmer son intérêt pour l'écologie et l'économie équitable, il y a problème. C'est pas clair ou c'est inutile. Uniquement d'imprimer tous ces labels et de communiquer pour les faire connaître, ce n'est pas écologique.

Combien de tonnes de papier, combien d'arbres sont sacrifiés pour parler de l'écologie? C'est un non sens. Ce qui est grand est simple disait mon ami Einstein. Si il faut dire de 8 façons le même message, il y a problème. Le consommateur ne devrait pas être dupe. Est-ce que les produits 1er prix ne sont pas écolos, sains et durables? Si ce n'est pas le cas Coop doit faire mieux. Voter avec votre portemonnaie quand vous faites vos achats.