Nos liens favoris !Mon BLOBVotre avis nous intéresse !

Présentation de ACR






 
Accueil/Les dossiers/BLOG/
JEUDI LA CRISE, L'OCCASION DE RECONSTRUIRE [21/06/2009]
Peut-être, mais encore faut-il avoir la volonté de changer nos attitudes et comportements. Dans notre époque du nombrilisme, nous aurions plutôt tendance à attendre que les autres fassent des efforts mais nous, nous restons bloqués sur nos positions, le cul sur le divan, bien tranquille devant sa TV (sauf moi, je n'ai pas de TV).
La politique a pour fin, non pas la connaissance, mais l'action. Aristote. Est-ce que nos politiques bougent et se bougent le cul? Il vous appartient à vous citoyens, du moins en Suisse, de changer les têtes vident qui vous régissent. Au Moyen-Age il y avait la dîme. Heureuse époque, aujourd'hui c'est le 50% qui est englouti dans les taxes et les impôts, avec quel résultat? La destruction de notre qualité de vie pour s'occuper des 3 derniers mois de vie? Matière à réflexion. N'est-il pas vrai?


Les labels fleurissent. Le commerce équitable est à la mode. Le bio est un outil de marketing. La pub est envahie par les messages éthiques. en faveur de l'écologie et pour la qualité de vie. Tout ça c'est de la frime. Notre emprunte écologique est actuellement de plus de 2 planètes et la consommation, destruction de ressources, se poursuit. Personnellement, je décrète qu'il faut investir dans la recherche, l'innovation, la formation et nous ne devons accepter, comme cadres, politiques et grandes sociétés, que des personnes qui sont OK avec une charte en faveur d'une économie durable. Il vous appartient d'imposer ce choix de vie. Avant de donner le droit de vote à 16, j'aimerais que les jeunes de 18 ans soient des personnes responsables au quotidien.