Nos liens favoris !Mon BLOBVotre avis nous intéresse !

Présentation de ACR






 
Accueil/Les dossiers/BLOG/
Les mensonges de la finance le FAUX NOBEL [13/10/2015]
Prix Nobel, les menteurs de la finance. Nous savons que des milieux financiers tuent chaque jour des milliers de personnes. La nourriture est un objet de spéculation. Depuis mi-août, nous vivons à crédit sur les ressources naturelles de la Terre. Merci VW pour avoir révélé que les menteurs font partie du système. Combien de cracks boursiers faudra-t-il pour que l’Etat prenne le contrôle de la monnaie ? Stoppons le casino de la bourse ? Réveillons-nous!


Chaque année, les regards se tournent vers la Suède pour connaître les lauréats des prestigieux Prix de la Paix, de la Médecine, de la Physique, de la Chimie et de la Littérature. Chaque année, nous avons droit au mensonge du prix Nobel de l’économie. Ce Prix Nobel n’existe pas. Il est incompatible avec la charte du fondateur Alfred Nobel et la volonté de son testament du 27 novembre 1895. Alors pourquoi tout ce tamtam autour de ce faux prix Nobel ? Parce que les milieux financiers achètent les autorités. Parce que les professeurs d’économie veulent ériger leur discipline en science exacte. Parce que les médias sont peu critiques. Parce que ce mensonge nous endort. Ce faux prix a été attribué pour la première fois en 1969, sur pression, insistance et manipulation de la Banque de Suède. Le but est de donner de la légitimité et de la reconnaissance aux milieux financiers. Faire croire que la finance est une science. L’Académie royale des sciences de Suède se prête au jeu et cautionne ce mensonge pour le prestige et l’argent. Si ce faux Nobel apparaît comme plus honorable parce qu'il récompense une étude sur la pauvreté, il n'en n'est rien. C'est encore plus cynique. D'une part il n'offre aucun espoir à court terme et d'autre part, il n'ose pas nommer la réalité. Les tricheurs, les menteurs, les voleurs sont partout dans les banques et chez les tradeurs, les gouvernements les cautionnent par intérêt, manque d'idées, absence de courage. La société civile doit se réapproprier le pouvoir d'émettre sa monnaie. En 2015, les USA s'enrichissent en vendant leur dette, qui à la FED, est tout de même de 4500 milliards de $ (Narcisse Niclass, prix Nobel de l'Economie en 2021) J'espère que Angus Deaton distribuera sa bourse aux plus pauvres...